Programme

La programmation de ce 10ème Festival du « Jazz-Amarinois » comprendra:

 

Le vendredi 26 Octobre 2018 à 20h15

Concert d’hommage

 

1ère partie : un groupe issu de l’ensemble Sant Andreu Jazz Band

Ce groupe proposera un répertoire de Jazz « MAGIA DE LA VEU »

2ème partie : les 20 jeunes musiciens de l’orchestre Sant Andreu avec les violonistes Èlia Bastida et Fiona Monbet

Pour un concert hommage à Didier Lockwood.


Le Sant Andreu Jazz Band de Barcelone

Didier Lockwood décédé subitement le 18 février 2018 d’une crise cardiaque à l’âge de 62 ans, nous avons été obligés de modifier notre programme.

C’est avec ce magnifique ensemble de jeunes talents du Sant Andreu Jazz Band de Barcelone que nous rendrons hommage au musicien disparu.

Ce big band de jazz composé de 20 jeunes musiciens est constitué de 3 sections : trompettes / trombones / saxos et d’une section rythmique composée de la contre basse, du piano, de la guitare, de la batterie.
Cet orchestre accompagne souvent de grands musiciens de jazz qui sont fascinés par la qualité de l’ensemble et par la maîtrise de ces jeunes artistes. Il se produit dans de nombreux festivals européens. Ils ont une renommée mondiale !

Cet ensemble est né en 2006 de la volonté d’un pédagogue de génie et jazzman de grand talent, Joan Chamorro qui a mis au point une méthode unique d’enseignement de la musique.
Sa méthode basée au départ sur l’écoute permet aux enfants de maîtriser assez rapidement leur instrument.
Ce magicien met très tôt ses jeunes talents en valeur et les fait monter sur scène dans des émissions de télévision et dans de nombreux festivals et concerts comme le célèbre Festival de Marciac. De grands talents comme Andra Motis sont issus de cette formation.

Fionan Monbet, la violoniste virtuose préférée de Didier Lockwood, se joindra au groupe pour compléter cet hommage, en compagnie de Èlia Bastida, la violoniste du Sant Andreu Jazz Band.
 

 

 

 

Le Samedi 27 Octobre 2018 à 20h15

 Dans le cadre de la MISSION du CENTENAIRE 1918 :

 L’Arrivée du Jazz en Europe

 


1ère partie : Le Spirit of Chicago Big Band

 

Fondé en 2002 par le remarquable pianiste et tubiste Bastien Stil et le batteur Jean- Bernard Leroy, le Spirit Of Chicago Orchestra s’inscrit dans la plus pure tradition des grands orchestres des années 1920-30.
Le «Spirit of Chicago Orchestra » (11 musiciens) nous emmènera, à travers les morceaux de James Reese Europe et avec beaucoup d’humour, à la découverte du début du « jazz » et de son évolution dans les années 20.

Bastien Stil a un parcours musical dense et pluridisciplinaire : étude du piano, des cuivres, de l’écriture, de l’analyse, de l’histoire de la musique et de la direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Il poursuit sa carrière de musicien d’orchestre au sein des plus grandes formations françaises (Orchestre de Paris, Orchestre National de France, Opéra de Paris, etc…)

 

 

2ème partie : Le Big Band de l’armée de l’air

 

Créé en octobre 2005 l’ensemble jazz de la Musique de l’Airest un des big bands qui compte dans le paysage français du Jazz en grande formation.
À sa tête, le compositeur, arrangeur et pianiste, Stan Laferrière, dont l’expérience et la renommée dans ce domaine sont à la hauteur de la mission.

Les musiciens talentueux qui composent cette formation représentent la jeune garde du jazz français.
L’orchestre est aussi à l’aise dans des répertoires classiques que dans des créations, et se produit sur les plus grandes scènes de l’hexagone.

Né le 7 Mai 1962 à Paris, Stan est très tôt en contact avec le monde musical. C’est dès l’âge de 4 ans qu’il prend ses premiers cours de piano. À 7 ans, il entre au conservatoire, où il poursuit ses études classiques au CNR de Paris jusqu’à l’obtention de son prix en 1980. Il jouera le concerto pour deux pianos de Vivaldi en audition à la salle Pleyel à l’âge de 12 ans.
Plus tard Stan a l’occasion de jouer et d’écrire des orchestrations, il se produit sur les plus prestigieuses scènes françaises et internationales (Nice, Vienne, Beyrouth, etc…).

Il a écrit pour les plus grands noms du Jazz français et américains. Depuis 1994 il a sa propre formation « Stan Laferrière Tentet ».
Depuis octobre 2005 il dirige le grand orchestre de jazz de l’armée de l’air à Paris.
Il a été récompensé à sept reprises par l’académie du jazz, et une fois par les Django D’or.

 

Le Dimanche 28 Octobre 2018 à 15H30

1ère partie : Yvan Guillevic & Anne Sorgues

 

Quand les perles se trouvent, la moindre des choses est de le souligner. C’est bel et bien le cas entre Yvan GUILLEVIC et Anne SORGUES.
Le premier est un merveilleux guitariste, alors que l’autre est une maîtresse du Gospel. La rencontre parait évidente et surprenante aussi !

La complicité est évidente, tant dans la justesse que dans la sobriété… Anne SORGUES chante comme jamais et Yvan GUILLEVIC nous sort des sons et des accords assez rares.
Quelle efficacité ! « Do it your way » est un véritable remède à la morosité et à l’évidence classique du genre. Là, on est tellement plus haut.

Amateurs de Blues, de Jazz et de Rock, vous serez comblés tant la qualité de l’interprétation est captivante. On s’envole, on rêve et on se sent juste… bien ! Décidément, ce duo est exceptionnel !

«Do it Your way» nous rappelle et nous appelle à suivre ce magnifique chemin musical. On appelle ça : la beauté !
Des ambiances moites et jazzy gorgées de soul, de gospel et de blues avec des accents pop, des arrangements somptueux, et surtout beaucoup de talent !!!

 

2ème partie : The Louisiana Memories
Et l’atelier Arts-Danse du Lycée Schuré de Barr

Pour le final 2018, 7 musiciens fantastiques se sont donné rendez-vous au Jazz Amarinois pour un concert inédit.

Venus de Paris, de Montpellier, de Suisse et d’Alsace, cet ensemble «Louisiana Memories», spécialement crée par Robert Merian pour le 10ème Jazz Amarinois, nous propose des morceaux célèbres de la Nouvelle Orléans.

Daniel Breitenstein (piano)
Philippe Audibert (clarinette –saxophones)
Robert Merian (clarinette-saxophones)
Cyril Dubilé (trombone à coulisse)
Siegfried Mandacé (guitare – banjo)
George Wolfaardt (contrebasse)
Deborah Tropez (batterie-washboard)

 

L’atelier Arts-Danse du Lycée Schuré de Barr

Au jazz Amarinois, nous avons souvent des chanteuses, mais cette année nous allons allier la musique et la danse, grâce à la participation de l’atelier Arts-Danse du lycée Schuré de Barr.

Passionnés par la danse, ils participent à l’atelier de création, lieu d’épanouissement, de recherche et d’expérimentation en danse contemporaine, qui débouche sur des spectacles de fin d’année de grande envergure mais aussi sur de multiples autres projets de représentation en cours d’année, aussi bien dans des jardins que dans des musées, sur des places publiques ou dans d’autres espaces (maisons de retraite…), dans des cadres variés comme la nuit des musées ou les portes ouvertes des jardins…
Ces jeunes lycéens suivent également pour la plupart l’enseignement arts danse (approche pratique et théorique) de la seconde à la terminale qui débouche sur une épreuve au baccalauréat à fort coefficient (6).

De nombreux partenariats existent entre le lycée de Barr et des structures culturelles comme le Ballet du Rhin et la Filature de Mulhouse, Pôle Sud, l’Opéra et le Maillon à Strasbourg.


Un concert innovant avec plein de nouveautés et de belles surprises !

  • #1 écrit par Gruhn Pascal
    about 3 years ago

    Etions present samedi soir pour une soiree mémorable!!!!
    Que du bonheur, du debut a la fin!
    PS:Merci pour le vin d’honneur
    Pascal

  • #2 écrit par Jean Marie LAMBING
    about 3 years ago

    Une série de concerts extraordinaires, nous nous sommes régalés à écouter et voir ces supers musiciens, et que dire des chanteuses? Natasha, une voix extraordinaire, une présence sur scène et de plus une beauté à couper le souffle. Barbara une superbe chanteuse avec un très bon répertoire. Quant à Brenda, ce fût le bouquet final, chanteuse explosive et pleine d’humour avec les moulins à café, elle nous a fait passer un inoubliable dimanche après midi.
    Merci à Maurice Heidmann et à tous les organisateurs pour ces supers moments, Vivement Jazz Amarinois 2015.

  • #3 écrit par Jean-Jacques Rasetti
    about 11 months ago

    Cela fait maintenant 8 ans, (en voyage, j’avais raté la première)
    que j’assiste à ce festival.
    Depuis, tout n’a été qu’un crescendo continu pour ce qui est de la qualité ! !
    Crescendo, quel mot aurait été plus juste !
    Pour notre plus grand bonheur
    Longue vie à jazz amarinois !
    Merci Maurice Heidmann de nous faire passer ces moments chaleureux à cette occasion.
    Jean-Jacques