Vendredi 24 octobre 2014 : 2ème partie

The Blue Serenaders

 

« A tribute to Sidney Bechet and a smile to Bessie Smith”
Hommage à Sidney Bechet et un clin d’oeil à Bessie Smith


Créés début 2011 autour d’un noyau issu des Dumoustier Stompers, formation qui, de Marciac à Edimbourg et d’Ascona à Laroquebrou, écuma les clubs et festivals français et européens jusqu’en 2009, les Blue Serenaders en ont conservé l’esprit et ont développé la même philosophie d’un swing en toute liberté où l’énergie et l’émotion se partagent avec le public.
Le talent personnel du saxophoniste soprano Jean-Pierre Rougeron place souvent le jazz sous le signe de Sidney Bechet.


La chanteuse Natasha Border aborde de façon très personnelle et fusionnelle le répertoire de Bessie Smith, bien soutenue par le trompettiste Laurent Verdeaux.

L’aspect vocal du spectacle est de première importance : Natasha Border a un répertoire, qui fait aussi bien appel à Bessie Smith qu’à Ella Fitzgerald, qu’elle aborde toujours d’une manière très personnelle. Ce répertoire est partagé de façon fusionnelle par les musiciens qui l’accompagnent, qu’il s’agisse de faire exploser un blues ou de faire référence, grâce à la trompette de Laurent Verdeaux, aux fameux « Ella et Louis » – pour ne citer que deux facettes des possibilités offertes